Le Wiki de l'assurance

Toutes les définitions de l'assurance

Garantie Cave à Vin

1. Définitions

La garantie cave à vin est la garantie attachée à l’assurance habitation, qui est censé couvrir les dommages causés à la cave à vin suite à un incendie, à un dégât d’eau, à un vol etc.

2. Rôle

La garantie cave à vin est censée protéger la collection de vin qui se trouve dans une pièce prévue pour à cet effet et indemniser les dommages causés par les divers sinistres. Par sinistres on entend les incendies, les inondations, les vols, les actes vandalismes ou les catastrophes naturelles. Il est important de préciser où se trouve la cave à vin en question pour comprendre quelle assurance devrait indemniser les dommages : dans le cas où la cave se trouve dans la maison, elle est normalement couverte par l’assurance habitation multirisques, par contre si elle se trouve au sous-sol ou dans une construction séparée il faut vérifier dans le contrat de l’assurance s’il comporte une garantie extension dépendance.Cette garantie apporte une couverture en cas de dommages survenus :

  • aux vins, alcools et spiritueux en bouteilles, tonneaux ou fûts
  • au matériel de cave (nécessaire pour la mise en bouteille, étiquettes, bouchons, bouteilles, fûts vides, etc.)
  • à l’armoire ou l’appareil de stockage.

3. Indemnisation et assurances concernées

Puisque la cave à vin se trouve dans la maison, il y a plusieurs garanties qui prennent en charge les dégâts, en cas de sinistre, l’assuré est donc couvert par :

  • la garantie incendie, si la cave brule.
  • la garantie dégâts des eaux, si la cave est inondée.
  • la garantie catastrophe naturelle, si la cave est abimée par un séisme.

En fonction des options les garanties tempête, vol ou vandalisme peuvent intervenir.S’il s’agît d’une grande valeur de contenu de la cave à vin, il faut penser à pouvoir prouver sa valeur en prenant l’avis d’un expert et en gardant les étiquettes ou les certificats de la collection. S’il s’agît d’un nombre important de bouteilles de grande valeur l’assuré devrait considérer la souscription à la garantie objets de valeur.