Le Wiki de l'assurance

Toutes les définitions de l'assurance

CFE-Caisse des Français à l'Etranger

1. Qu'est que la CFE ?

Statut : C'est un organisme privé chargé d'un service public, régi par le code de la sécurité sociale et dépendant de deux ministères (ministère de l'emploi et ministère de l'économie).

Rôle : Son rôle est d'assurer la continuité du système de la sécurité sociale pour les expatriés de nationalité française. Il permet ainsi de :
  • Bénéficier des droits de la sécurité sociale hors de France
  • Conserver cette couverture sur le territoire français sans délais de carence
  • Garder un lien avec le système de retraite français (pas de perte de trimestre)
Selon le profil de l'assuré, il pourra se munir d'une couverture pour les risques suivants :
  • Maladie-maternité-invalidité
  • Accidents du travail et maladies pro
  • Vieillesse
La CFE assure également une mission de prévention à travers l'information et la prise en charge sans conditions de certains actes médicaux comme :
  • La vaccination (vaccins indispensables à l'expatrié)
  • La prise d'un traitement anti-paludéen
  • Le diagnostic précoce du cancer du sein, cancer du col de l'utérus, mélanome, ...etc

2. Adhésion et cotisation à la CFE

Qui peut adhérer à la CFE ?
  • les étudiants et les jeunes en PVT
  • les salariés à titre personnel et non salariés
  • les particuliers sans activité
  • les retraités
  • les entreprises, pour compte des salariés détachés/expatriés
  • A savoir que les frontaliers (individus travaillant à l'étranger mais résidant sur le sol français) ne peuvent adhérer à la CFE
Quand adhérer ? : L'adhésion à la CFE doit être effectuée le plus tôt possible, idéalement dans les 3 mois suivant le départ de l'expatrié. Au delà de ces trois mois, l'ouverture aux droits sera effective après un délai de carence. Au delà de deux ans, un droit d'entrée équivalent à deux années de cotisation maximum est applicable (sauf pour les moins de 35 ans).
Exemples : Salarié de moins de 45 ans dont l'inscription est effective 5 mois après le départ : les droits aux actes de maladies ne seront ouverts qu'à compter du 1 er jour du 4 ème mois suivant l'adhésion.
Le montant de la cotisation sera déterminée selon :
  • L'âge de l'assuré
  • Son statut (étudiant, salarié, retraité, etc)
  • Sa rémunération

3. Remboursement

Le remboursement des frais médicaux sera basé sur les frais réels mais "dans la limite de la réglementation applicable, des tarifs et des taux pratiqués en métropole".
Les frais pharmaceutiques sont, quant à eux, remboursés à 65% des frais réels mais limités au coût d'un traitement similaire en France. Il est possible de bénéficier du tiers payant et/ou d'une prise en charge directe des frais médicaux/hospitaliers, à condition que l'établissement sanitaire soit conventionné par la CFE.
A noter qu'il est fortement conseillé aux adhérents de la CFE de souscrire une complémentaire santé, car les actes médicaux à l'étranger sont généralement plus onéreux.