Assurance malus

Trouvez l'assurance parfaite en 15 secondes.

Je trouve mon assurance malus »

Pourquoi souscrire une assurance malus ?

Depuis 1976, le système de bonus-malus permet aux assureurs de récompenser les bons conducteurs et, a contrario, de sanctionner les mauvais conducteurs. Ce système est représenté par un coefficient qui est affecté à chaque conducteur. Au début du contrat, ce coefficient est de 1. Par la suite, pour chaque année passée sans provoquer le moindre accident, ce coefficient diminue (bonus). En revanche, chaque accident dont le conducteur est responsable entraîne mécaniquement une augmentation de son coefficient (malus), le maximum que celui-ci peut atteindre étant 3,5. La prime des assurés est ensuite multipliée par leur coefficient entraînant ainsi une hausse ou une diminution des cotisations selon que l’assuré ait été bénéficiaire d’un bonus ou victime d’un malus. Si votre malus est trop important, votre assureur peut aller jusqu’à résilier votre contrat. Il vous faudra alors vous tourner vers un nouvel assureur afin de trouver une autre assurance auto.

Comment obtenir une assurance malus ?

Nombres d’assureurs estiment que les conducteurs possédant un malus sont trop « risqués » à assurer. Dans ces circonstances, trouver un nouvel assureur peut s’avérer complexe. Heureusement, il existe des assureurs spécialisés dans l’assurance des conducteurs malussés qui sont habilités à délivrer des assurances malus. Il convient cependant de remarquer qu’en moyenne, en dépit de l’existence de ces organisme spécialisés, les assurés malussés paient leur assurance deux fois plus chère que les conducteurs ayant réalisé aucun ou peu d’accidents.

Puis-je me retrouver sans assurance ?

Légalement non. Il est obligatoire de rouler, au minimum, avec une assurance incluant une garantie responsabilité civile. A cet égard l'État a créé le Bureau Central de Tarification (BCT). Ce Bureau a pour objectif d’aider les assurés à retrouver une assurance le plus rapidement possible et cela, quelque soit les antécédents du conducteur. Ainsi, si vous avez essuyé au moins deux refus en 15 jours, vous avez la possibilité de saisir le BCT qui se chargera de vous trouver une nouvelle assurance. Pour autant, si vous décidez d’avoir recours à cette institution un risque demeure. En effet, dans ce cas, c’est le BCT qui décide de la prime qui vous sera appliquée. Celle-ci peut alors s’avérer plus élevée que ce que paye, en moyenne, les conducteurs malussés. Grâce à son formulaire ultra intuitif et non-intrusif, Assur.com vous permet de retrouver l’assurance malus qui répond le mieux à vos besoins en moins de 15 secondes !

Mon malus est-il définitif ?

Non ! Si vous n’êtes responsable d’aucun accident pendant deux ans vous pouvez récupérer un coefficient neutre grâce à la clause de « rattrapage rapide ».