Assurance dépendance

Trouvez l'assurance parfaite en 15 secondes.

Je trouve mon assurance dépendance »

Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

Avec le temps, votre santé se fragilise et est susceptible de devenir votre principal poste de dépense. Les différents soins médicaux sont certes remboursés par l'Assurance maladie et la complémentaire santé mais ce n’est pas le cas des coûts liés à la dépendance.  La retraite constitue souvent la première source de revenu une fois atteint un certain âge. Le montant moyen de cette pension était de 1 322 euros brut en 2014. Viennent ensuite les revenus de patrimoine et les aides publiques. L'ensemble reste pourtant insuffisant, notamment dans le cas des classes moyennes ne disposant à la fois d’aucun patrimoine financier et d’aucune aide publique. Il devient alors nécessaire de se poser la question de la souscription d’une assurance dépendance.

Comment fonctionne l’assurance dépendance ?

En échange d'une cotisation régulière, l'assureur s'engage au versement d’une rente mensuelle en cas de perte d’autonomie et ce jusqu’à la fin de vos jours. Vous choisissez préalablement le montant de la rente perçue, de 300 à 4 000 euros par mois en général pour un état de dépendance totale. Certains contrats couvrent aussi les états de dépendance partielle. Au moment de faire ce choix, il faut cependant savoir que la rente est en moyenne réduite de moitié si la dépendance n’est que partielle. Il est aussi commun de voir apparaître des compléments en capitaux ainsi que des services d'assistance au sein des contrats d’assurance dépendance.  

Avant de souscrire, sachez néanmoins que ces cotisations ne sont pas récupérables. Par ailleurs, un arrêt des cotisations entraînera la fin de votre couverture même s’il arrive qu’une garantie réduite soit accordée passé cinq à dix ans de cotisations. Lorsque la dépendance est reconnue par l'assureur, les cotisations ne sont en revanche plus dues. Sachez aussi que les rentes perçues ne sont pas imposables et se cumulent avec l’allocation personnalisée d'autonomieEn conclusion, nous conseillons de choisir le niveau de rente adéquat en évaluant vos besoins financiers sur la base d’une dépendance totale, sous peine de devoir faire face à des dépenses particulièrement lourdes.

Combien coûte un contrat d’assurance dépendance ?

Le montant de la cotisation varie selon votre âge, le niveau de rente garanti et le degré de couverture choisi (dépendance totale, légère ou partielle). Les prélèvements sont ainsi très variables selon l’évolution de ces paramètres. Une rente de 500 euros par mois vous coûtera en moyenne 250 euros par an si vous souscrivez à 60 ans, 310 euros si c'est à 65 ans et 400 euros à 70 ans. Si vous souhaitez en plus couvrir le risque de dépendance partielle, vous pouvez respectivement compter 320 euros, 400 euros et 525 euros aux mêmes âges. Il est intéressant de noter que le montant des cotisations n'augmente pas avec l'âge pendant la durée de vie du contrat.  Il est en revanche fréquent que les assureurs indexent ces cotisations sur un indice de revalorisation en se réservant ainsi la possibilité d'augmenter celles-ci.  La comparaison entre les contrats sur le critère du prix reste néanmoins délicate du fait de la variabilité des conditions d'attribution des rentes et des services supplémentaires.

Quels risques sont couverts par l’assurance dépendance ?

La dépendance est définie par le fait de ne plus pouvoir réaliser, sans l'aide d'un tiers, certains gestes clés de la vie quotidienne : se nourrir, se laver, s'habiller, faire ses courses, etc. On parle de dépendance totale lorsque la personne est en incapacité d'accomplir trois des quatre actes de la vie ordinaire : repas, toilette, habillement et déplacement. Si vous êtes astreint à résidence, Il faudra non seulement aménager votre domicile en conséquence mais aussi rémunérer vos aidants. De plus, les frais d’hébergement en établissement spécialisé restent à votre charge pour un montant qui oscille entre 2 000 et 3 000 par mois en moyenne.

Que garantit un contrat d’assurance dépendance ?

Dès lors que la dépendance est reconnue par l’assureur, vous percevez la prestation prévue dans votre contrat sous forme de rente mensuelle ou sous forme de capital. En cas de dépendance totale, la rente est versée à 100 %. Seul un pourcentage de celle-ci est en revanche alloué si la dépendance est partielle.

Quand souscrire une assurance dépendance ?

La souscription s'envisage généralement à partir de 50 ans. Des contrats d’assurance dépendance spécifiques existent et permettent de souscrire dès 35 ans avec la promesse de cotisations fixes à vie, mais au risque de cotiser plus longtemps. Attention toutefois à ne pas tomber dans la situation inverse puisque la plupart des contrats ferment leurs portes aux souscripteurs âgés de plus de 75 ans. Par ailleurs les formalités de souscription à une assurance dépendance  ont tendance à s'alourdir à mesure que vous prenez de l’âge. Dans la plupart des cas, vous aurez à remplir un questionnaire médical, ce qui n’est pas forcément le cas en adhérant plus tôt. Il est aussi souvent avantageux de souscrire une assurance dépendance avec votre conjoint puisque la plupart des assureurs proposent une réduction de tarif allant de 10 à 20 %.  Si vous souhaitez uniquement assurer un membre de votre couple, sachez que la priorité revient à madame. Outre le fait que vous soyez un parfait gentleman, il faut prendre en compte la notion d’espérance de vie dans le calcul. Celle des femmes étant plus longue, le risque de dépendance en fin de vie est automatiquement accru.

Trouvez votre assurance dépendance sur Assur.com

En plus d’être 100% gratuit, Assur.com vous permet de trouver le contrat d’assurance dépendance adapté à vos besoins financiers en moins de 15 secondes. Découvrez les différentes offres du marché en toute simplicité grâce à un formulaire ultra-intuitif et une expérience garantie sans intrusion.